Renforcement des capacités de recherche des équipes impliquées dans la gestion des aires protégées et de leur périphérie en Afrique australe - RenCaRe

Le projet vise, grâce à la recherche appliquée et la formation supérieure de jeunes chercheurs, étudiants en Master et Doctorat, à contribuer à trouver des solutions qui permettront d'améliorer la cohabitation entre les populations limitrophes des zones de conservation transfrontalières et la faune sauvages qu'elles hébergent.

Date de début de projet

19/04/2013

Date de fin du projet

31/12/2015

Objectifs

Par la formation à la recherche d'un vivier de jeunes universitaires, le projet vise à renforcer les équipes zimbabwéennes engagées dans la gestion des "interfaces sauvages-domestiques", notamment au sein et en périphérie des aires protégées transfrontalières, dans les domaines de la conservation de la biodiversité, de la santé animale, de l'agronomie et des sciences sociales.

Il se fixe comme objectifs de :

  • Renforcer la recherche et la formation sur les interfaces sauvages-domestiques en Afrique australe grâce à la formation de 15 jeunes chercheurs dans le cadre d'un programme de mobilité encadrée et de thèses en codirection (composition 1);
  • Créer deux structures de recherche pérennes opérationnelles sur les sties de Hwange et Gonarezhou (Zimbabwe et pays limitrophes) (composante 2);
  • Transférer et valoriser les acquis des recherches pluridisciplinaires menées sur les interfaces sauvages-domestiques grâce aux services techniques et de vulgarisation sous forme d'innovations techniques, règlementaires ou institutionnelles (composante 3);
  • Assurer la coordination et la communication entre les partenaires de plateforme de recherche RP-PCP et les partenaires techniques et universitaires nationaux et régionaux (composante 4).

Localisation

Les deux principales zones de conservation transfrontalières de la région sont le Great Limpopo TFCA et Kavango-Zambezi TFCA.

Description

Le projet est constitué de trois principaux volets :

I. Le soutien au dispositif  RP-PCP, notamment par la dotation d'un fonds compétitif permettant de financer des études pluriannuelles pour des étudiants de 3ème cycle, au Zimbabwe et dans les pays limitrophes.

2. La pérennisation de "sites ateliers" localisés dans les deux principales zones de conservation transfrontalières de la région (Great Limpopo TFCA et Kavango-Zambezi TFCA), observatoires dévolus à l'étude des interactions entre conservation et développement sur le long terme (et notamment les interfaces homme/bétail/faune sauvage dans et en périphérie des aires protégées transfrontalières).

3. L'organisation d'ateliers et d'expertises pluridisciplinaires destinés à identifier les besoins de recherche-développement pour la gestion des aires protégées transfrontalières d'Afrique australe, à favoriser la communication et la circulation de l'information scientifique et à promouvoir les collaborations entre le Zimbabwe et les pays limitrophes.

Les projets de recherche soutenus auront un impact positif sur le développement local grâce à leur applications en agriculture, sécurité alimentaire, santé humaine et animale dans une zone où la cohabitation entre la faune sauvage et les populations est remise en cause par les effets du changement climatique, de la pression démographique, et de dix ans de crise économique.

Partenaires

  • Université du Zimbabwe,
  • National University of Sciences and Technology in Bulawayo (NUST).

Equipes

- Cirad,
- Cnrs.

Financement

Ministère des Affaires Etrangères.

Cookies de suivi acceptés