Companion Approach for Cross-sectoral collaboration in health risks management in SEA - ComAcross

Le programme est conçu pour améliorer la santé et le bien-être des populations fragiles en Asie du Sud-Est par l'interface animal/homme/environnement.

Date de début de projet

01/02/2014

Date de fin du projet

31/01/2018

Objectifs

Le programme vise à renforcer les capacités, en particulier pour les pays les plus vulnérables d'Asie du Sud-Est, pour répondre et se préparer aux risques liés aux maladies infectieuses émergentes à l'interface animal/homme/environnement. Le projet repose sur le développement de collaborations intersectorielles et multi-acteurs innovantes pour la mise en œuvre de l'approche One Health.

Principaux objectifs :

  • Améliorer la santé des populations à risque grâce à une meilleure collaboration insectorielle et interdisciplinaire entre les acteurs traditionnels du One Health (OH) (secteur de la santé humaine et animale) et les acteurs non-traditionnels (ressources naturelles, secteur du développement rural) au niveau local, national et régional en Asie du Sud-Est (ASE).
  • Mettre en place une communauté de pratique OH en Thaïlande, au Cambodge et au Laos, attractive pour les autres pays d'ASE, à partir d'études de cas OH afin de développer un cadre opérationnel et analytique pour une véritable collaboration intersectorielle.

Localisation

Cambodge, Laos, Thaïlande.

Description

Les principales activités :

  • Faciliter le partage de connaissances et les activités intersectorielles dans le cadre d'étude de cas portant sur la gestion des maladies liées aux inondations (Thaïlande), de l'encéphalite japonaise (Cambodge), des zoonoses parasitaires du bétail (Laos) et du virus Nipah (à l'échelle régionale) dans le cadre d'une démarche One Health/Ecohealth mise en pratique sur différents terrains ;
  • Renforcer les capacités les acteurs régionaux (services techniques gouvernementaux, opérateur de terrain, personnel académique, personnel de laboratoire) pour le diagnostic, le partage de connaissances et la gestion des données relatives aux dynamiques épidémiologiques, socioécononiques et environnementales ;
  • Développer et coordonner des programmes d'enseignement supérieur s'inscrivant dans une approche One Health ;
  • Mettre en place une stratégie de dissémination des résultats et des routines de communication (application d'outils TIC) visant à renforcer les pratiques One Health, à destination des décideurs et principaux acteurs institutionnels de la région.

Résultats escomptés :

  • Les parties prenantes du développement rural et des secteurs de l'environnement sont impliquées dans la communauté des pratiques OH aux côtés des acteurs de la santé publique et vétérinaire ;
  • Des solutions de partage des connaissances et de collaboration sont identifiées pour les acteurs de la santé publique humaine et vétérinaire, de l'environnement et du développement rural dans les pays cibles ;
  • Les compétences techniques des groupes cibles sont améliorées dans une perspective intersectorielle et interdisciplinaire ;
  • Une offre de formation académique supérieure faisant la promotion de l'approche One Health est accessible dans la région.

Partenaires

  • Kasetsart Université (KU) ;
  • Institut Pasteur au Cambodge (IPC) ;
  • Oxford University ;
  • LaoOxford Mahosot Wellcome Trust Research Unit (LOMWRU) ;
  • National University of Laos (NUoL), Facultry of Agriculture.

Financement

EuropeAid, Commission Européenne.

Cookies de suivi acceptés