Politiques publiques et gouvernance en Afrique australe - PP&G

Date de mise à jour : 9 mars 2015

Ce dispositif est orienté vers l'analyse des politiques de développement rural ou de gestion des ressources naturelles. Le Cirad et l'Université de Pretoria constituent le fer de lance d'un partenariat qui a vocation à se régionaliser, en intégrant notamment des partenaires du Mozambique et du Zimbabwe.

L'unité participe à ce dispositif à travers l'animation scientifique autour des politiques sanitaires liées au contrôle de la fièvre aphteuse en Afrique australe. Dans ce cadre, un atelier portant sur le concept du "Commodity Based Trade" a été organisé le 23 mai 2012 à l'Université de Pretoria. Ce concept prévoit des mesures pour faciliter l’accès au marché de produits d'élevage bovin issus de zones considérées comme infectées de maladies animales dont la fièvre aphteuse, dans le cas où un certain nombre de mesures sanitaires sont prises dans la chaine de production et manufacturées du produit fini qui en garantissent la qualité sanitaire et l’innocuité du produit. Ce concept, qui fait partie des priorités en matière de politiques d'élevage dans la région Afrique australe (SADC), représente une alternative pour les petits éleveurs vivants en périphérie des aires protégées et permet d’allier des intérêts, souvent confrontés, de conservation de la biodiversité et développement de l’élevage en Afrique australe. Les principaux experts en la matière et différents projets intéressés par cette thématique dans la région ont été invités à présenter leurs points de vue.

Cet atelier avait pour but de faire connaître et diffuser cette notion au sein du collectif de chercheurs et institutions de recherche en Afrique du Sud et pays environnants, identifier des partenaires potentiels pour monter des projets pilotes autour de ce concept et créer une dynamique entre les différents acteurs intéressés par le développement de cette approche et les dispositifs de recherche du Cirad dans la région (PP&G et RP-PCP). Une quarantaine de personnes dont des représentants de l’Afrique du Sud, Zimbabwe, Namibie et France y ont participé.

Partenaires

  • Cirad
  • Université de Pretoria, Afrique du Sud
  • Université du Zimbabwe

Date de mise à jour : 9 mars 2015

Cookies de suivi acceptés